Information

Depuis Janvier 2013, ce site n'est plus actualisé. Vous pouvez tout de même retrouver des infos pratiques et bons plans sur Bordeaux.
Vous êtes intéressé pour refaire vivre le site ? Contactez nous : contact@letudiantbordelais.fr

samedi 17 décembre 2011

Récit + Photos : Un tramway déraille Place de la Victoire (Mise à jour)

Photo : Nicolas CALMELS
Un tramway qui déraille, ce n'est pas banal. C'est pourtant ce qui s'est passé hier soir, Place de la Victoire à Bordeaux. La caisse centrale est sortie des rails et a endommagé 6 voitures. Il semblerait qu'un poteau en aluminium en soit à l'origine. Récit complet de cet accident.


Jeudi 15 Décembre 2011, 19h00, ligne B du tramway Bordelais, la rame se trouve à l'arrêt Roustaing, en direction de Bordeaux.
Entre Roustaing et St Genes, les passagers à l'arrière du tramway entendent un grand bruit avec une secousse, comme si le tramway avait roulé sur quelque chose. Le tramway poursuit sa route et s'arrête à St Genes, avec des bruits de frottements suspects.
Le tramway continue sa route. L'arrière du tram fait des petits "sauts" de temps en temps, mais personne ne s'alarme vraiment. A St Nicolas, le tramway s'arrête, tout semble normal.

C'est alors qu'il redémarre, direction Place de la Victoire. Au moment de passer sur l'aiguillage de St Nicolas, la caisse centrale du tramway sort du rail pour aller sur la route. Des voitures sont à l'arrêt au feu rouge. Le tramway percute une première voiture, qui percute les autres. Le tramway continue, percutant 6 voitures côtés passagers. Dans la rame, on remarque les conducteurs des voitures voyant arriver le tramway dans leur rétroviseur et se jeter rapidement côté passager.

Le tramway ne s'arrête pas et s'engage Place de la Victoire. On espère qu'un piéton ne se trouvera pas sur la route de la partie qui a déraillé... Le tramway se stoppe un peu avant l'arrêt, les gens descendent le plus vite possible... Au final, plus de peur que de mal.

Photo : Nicolas CALMELS

Les personnes à l'avant du tramway n'ont pas remarqué d'anomalies et n'ont pas senti que l'arrière avait déraillé. En est-il de même pour le chauffeur ?

Photo : Nicolas CALMELS

Il a fallu une bonne partie de la nuit aux équipes de maintenance pour remettre le tramway sur les rails et ainsi libérer la ligne. La rame a été remise sur les rails vers 4h du matin.

Photo : Thierry David (Sud-Ouest)

Mise à jour Samedi 17 Décembre, 14h30
D'après un élu CFTC TBC, "La rame a deraillée vers ST GENES, le bogie (chariot où sont fixés les essieux et les roues)  a deraillé et s'est mis dans le joint qui cole le rail et a roulé comme ça, jusqu'à l'aiguillage de ST Nicolas, où les roues de gauche sont allées se mettre dans le rail de droite, donc une partie de la caisse été sur la route (Les traces sont présentes sur le goudron)."
D'après le journal Sud-Ouest, "Il semble qu'un poteau en aluminium destiné à empêcher les voitures de franchir les voies du tramway, du côté de la station Roustaing, à Talence, aurait roulé sous un boggie du tram, après avoir peut-être été déraciné par une automobile. C'est en tout cas l'hypothèse émise par Keolis et jugée la plus probable. Il s'agit du premier déraillement de cette nature enregistré sur le réseau TBC depuis la mise en service du tram, en décembre 2003."

2 commentaires:

  1. boarf, en comparaison des 4000 morts par an sur les routes, que de broutilles...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sur, vous avez raison. Cependant, c'est un évènement que nous estimons assez rare et impressionnant pour être mentionné.

      Supprimer

Retrouvez-nous sur Facebook